F. SAINT-VAL

AUTEUR

Tome 2, sortie le 8 février


16681454_1713650838925146_7513760014432728508_n

Tout juste sortie de l’imprimerie, le tome 2 de « Les Maîtres de l’Art » aux éditions édiligne Montréal, sortira le 8 février au Québec.

Fière de ce deuxième opus pour la jeunesse!

La Chronique de CK. SITH


img_20170204_165839_4091

Faralonn, T2 Les Pléïades – Fabien Saint Val

les-infos-pratiques

Titre : Faralonn, Les Pléïades
Auteur : Fabien Saint Val
Edition : Htag Editions
Thèmes : Fantasy, Fantastique …
Résumé : Depuis leur retour dans leur monde d’origine où règne la magie, la prophétie oblige Léa et Drarion à affronter de terribles dangers. Cette violence tant physique que psychologique ne facilitera pas leur mission. Aucune clémence dans cet univers où l’Élite ne devra sa survie qu’à la force de l’amitié et de la solidarité. De retour dans ce monde qui l’a vu grandir, à la recherche d’un fragment du cœur d’Habask, Drarion se retrouvera face à un terrible choix. Poursuivra-t-il son destin prophétisé aux côtés de Léa et de l’Élite ? Cette saga fantastique réveillera en vous de lointains souvenirs depuis trop longtemps enfouis. Ne vous méprenez pas, ce n’est pas le fruit de votre imagination.

lavis-de-c-k-sith

Enfin, j’ai pu attaquer la lecture de ce tome 2 et autant vous le dire d’office : QUELLE SURPRISE ! Je dois avouer que je n’en attendais pas tant ! Le tome 1 ayant été une lecture assez légère, je n’étais absolument pas préparée à apprécier autant ce deuxième bouquin de la saga Faralonn. Il y a énormément de choses à dire le concernant, ne perdons donc pas de temps !

Comme vous le savez, je suis une grande amatrice de fantasy, et tout ce qui touche à la magie (de loin ou de près) m’attire grandement. Et ce tome 2 est rempli de touche féerique ! Tout pour me plaire. Ce tome-ci comporte tout autant d’action que le premier. La différence réside cependant dans les descriptions qui sont, ici, bien plus élaborées et décrites ce qui permet à l’histoire d’être plus riche en sensation et intensité. Je rappelle que pour le tome 1, certains moments avaient été trop rapidement passés à mon goût, et je suis ravie de constater que ce problème est résolu dès le tome 2. Nous constatons une très nette évolution dans l’écriture ainsi que l’histoire, et croyez-moi, ce n’est pas pour déplaire. Bien au contraire !

Malgré quelques actions prévisibles, il est indéniable que ce roman – que dis-je ? Cette saga – regorge d’une multitude de surprises ! J’ai réellement été prise au dépourvue. Il m’est arrivée plusieurs fois de faire les gros yeux et de relire certains passages afin de m’assurer que ces derniers ne me jouaient pas des tours. Et non ! Systématiquement, l’auteur parvient à insérer un élément destiné à nous surprendre. Je ne comprends pas comment cela peut-être possible … Comment une histoire peut-elle être aussi … étonnante ? Je suis sans mots.

Un plus incontestable de la saga : la non-perfection des héros. Assez des protagonistes qui veulent uniquement le bien, uniquement sauver le monde, uniquement combattre et éradiquer le mal, ou qui sont uniquement compréhensif et soucieux du sort des autres ? Léa et Drarion son fait pour vous ! Enfin … pour le coup, il sera bien plus question de Drarion qui est un jeune homme avec des convictions infaillibles. A moins de lui tenir sacrément tête – et ce n’est pas peu dire – il ne changera ni d’opinion, ni de jugement avant de n’avoir constaté son erreur lui-même. Envers et contre tout, même contre ses compatriotes et Léa, Drarion sait se montrer aussi têtu que redoutable. Il est un allié précieux qu’il vaut mieux avoir dans ses rangs. Léa, quant à elle, me laisse toujours aussi perplexe. Si elle a grandi avec le temps, elle reste néanmoins une petite fille trop bonne, trop sage et parfois encore trop immature. Elle veut toujours tout bien faire – ce qui est entièrement compréhensible – mais j’ai bien peur que cela se retourne contre elle un jour … Elle aura pourtant été prévenue.

Un autre détail qui m’a énormément plu : la morale. Parce que oui, ce tome 2 de Faralonn est bien porteur d’une morale. J’ai réellement aimé découvrir les faces cachées de certains personnages. On ne croit jamais si bien connaître notre entourage, et souvent, se fier à ce que l’on dit des gens peut être trompeur. Il y a du bon dans du mauvais, et à l’inverse, il y a du mauvais dans du bon. L’un ne va jamais sans l’autre, et Fabien Saint Val le décrit parfaitement bien. En d’autres termes, Faralonn 2 pose un juste équilibre entre la lumière et l’ombre, autant au niveau de ses personnages qu’au niveau de l’histoire.

Je vous dirais donc, pour conclure cette chronique, que ce tome 2 aura été une véritable lecture de plaisir ! Entre surprises, choc, émotions et magie, Faralonn saura vous transporter dans un monde où finalement, il n’est pas question de savoir qui du mal ou du bien régnera dans ce royaume, mais plutôt de s’assurer de qui vous vous entourerez pour mener à bien la quête qu’il vous a été donnée d’accomplir.

4-etoiles

Et vous, si vous l’avez lu, qu’en avez-vous pensé ?

Un salon du livre qui a du CŒUR !


LA LITTÉRATURE NE NOURRIT

PAS QUE L’ESPRIT !

 Je vous ai présenté, il y a quelques jours à peine, l’affiche du prochain salon du livre de l’occasion de Ouistreham dans le Calvados auquel je participerai et je tenais à partager avec vous toute l’importance de cet événement.

UNE SOLIDARITÉ LITTÉRAIRE

Des hommes, des femmes, des auteurs, des artistes, des bénévoles seront réunis pour la 5ème éditions de « Des mots plein la Grange » les 4 et 5 mars prochain dans un seul et unique but, tendre la main.

Plus qu’un salon du livre, une action solidaire pour venir en aide à ceux qui en ont le plus besoin.

Pour cette occasion je vous ai préparé une petite interview. C’est à Thérèse Le Jeune, bénévole au secours libre de Ouistreham, que j’ai demandé de nous présenter cet événement d’envergure et ses impacts sur l’action sociale.

Qu’est-ce que le Secours Libre ?

 

Le Secours Libre de Ouistreham est une association Loi 1901, reconnue d’intérêt général, créée en 1996 et se donnant pour objectif de venir en aide à des personnes rencontrant des difficultés financières et qui ne peuvent se nourrir correctement. En 2016, nous avons accompagné 466 personnes tout au long de l’année.

Nos recettes proviennent essentiellement de produits qui nous sont donnés (livres, meubles, vaisselle, vêtements, etc…) puis qui sont revendus à tout public, à des prix très attractifs.

L’argent récolté euro par euro nous permet de proposer dans notre épicerie sociale une centaine de produits alimentaires, d’hygiène et de toilette, afin de répondre au mieux aux besoins et attentes des personnes accueillies, dans un souci de respect de la personne et de sa dignité. Une modique participation financière est sollicitée afin d’éviter tout sentiment d’assistanat. D’autre part, les familles accueillies peuvent également bénéficier du vestiaire composé de vêtements en excellent état.

Votre rôle au sein de l’association ?

 

Je suis bénévole. Je viens tous les mercredis après-midis et tous les 1ers samedis de chaque mois pour vendre des livres, des objets anciens, des jouets, des bijoux fantaisie, des objets de puériculture. Je m’occupe aussi de trier et classer les livres qui nous sont donnés. Je participe aux deux braderies annuelles et aussi au Salon annuel du Livre d’occasion en mars à la Grange aux Dîmes.

Depuis quand le salon du livre d’occasion existe-t-il ?

Ce sera la 5ème édition des Mots plein la Grange les 4 et 5 mars prochain.

15 000 titres seront proposés à la vente à des prix très attractifs, des livres rares, anciens, ou toutes sortes de livres d’occasion en très bon état. Si les romans sont classés par ordre alphabétique d’auteur, les autres ouvrages sont répartis par thème : Biographies, Voyages, Beaux-Arts, Poésie, Théâtre, Pédagogie et livres de classe anciens, Sciences humaines, Policiers, Religion, Cuisine, Livres jeunesse, BD, etc …

Pourquoi cette année est-elle si importante pour l’association ?

 

Nous fêtons cette année les 20 ans du Secours Libre. Nous souhaitons nous faire davantage connaître. Nous avons invité de nombreux élus afin de les sensibiliser à notre action et, nous l’espérons, obtenir leur soutien, car malheureusement nous devons accueillir de plus en plus de personnes en détresse. Madame Ameline, députée du Calvados, a accepté d’être la marraine de notre manifestation et son Excellence, Laurent Stéfanini, ambassadeur de France auprès de l’UNESCO, a confirmé sa présence. C’est pour nous la reconnaissance de notre action.

Charlotte Noyelle, artiste de renom, a accepté d’animer cette manifestation. Depuis quelques années, elle a monté une Compagnie de théâtre de jeunes âgés de 6 à 16 ans, habitant Le Bény-Bocage et ses environs. Elle les initie au théâtre et à la poésie et ceci totalement gratuitement. Une vingtaine de ces jeunes participeront à l’animation de notre week-end à la Grange aux Dîmes sur le thème de la lecture et de la solidarité. Ils accueilleront nos visiteurs en leur distribuant des poèmes, ceux-ci renvoyant à de très belles photos de Charlotte Noyelle. Des vidéos seront également projetées dans une cabine aménagée à cet effet et un petit film sera tourné pendant le week-end. Cette artiste nous a semblé être le parfait symbole de « L’expression artistique au service de la solidarité ».

 

Pourquoi avoir invité des auteurs ?

 

Des Mots plein la Grange est avant tout un Salon du Livre donc, même si c’est une première pour nous, inviter des auteurs nous a semblé logique, le thème de notre Salon étant « Livre et Solidarité ». Là encore, la venue d’écrivains de renom qui viendront dédicacer leurs ouvrages est une caution morale et un encouragement à continuer notre combat et à mettre la culture à la portée de toutes les bourses.

Scholastique Mukasonga, Prix Renaudot avec son livre Notre Dame du Nil, Tita Reut, poètesse et grande spécialiste d’Arman, peintre et sculpteur, Isabelle Duquesnoy, grande spécialiste de Mozart et intéressée aussi par la franc-maçonnerie, seront présentes. Un jeune auteur, Fabien Saint Val, accueillera les passionnés du fantastique et présentera les deux premiers tomes de sa saga Faralonn. La romancière Psyché, quant à elle, proposera son dernier livre « monnaie courante » qui a obtenu le Prix du Conseil Départemental. Armelle Leroy et Laurent Chollet (L’Algérie de ma mémoire, Les Situationnistes) présenteront aussi leur émouvante collection Livre de ma jeunesse. Marie-Josèphe Bonnement, historienne et féministe, viendra enfin nous rejoindre.

Qui attendez-vous à cet événement ?

 

Nous espérons que le public viendra toujours plus nombreux acheter nos livres. Des Mots plein la Grange est devenu un Salon incontournable qui attire les passionnés de livres anciens (nombreux bouquinistes parisiens et collectionneurs de toute la France) mais aussi une foule de lecteurs attirés par nos prix attractifs (1€ les livres brochés et 0,5€ les poches). Nous avons vraiment besoin de leur venue pour financer notre Epicerie Sociale.

 

 Quel est votre souhait pour les années à venir pour l’évolution de l’association ?

 

J’aimerais dire que la population de Ouistreham n’ait plus besoin de nous ! Mais puisqu’il faut être réaliste, nous souhaiterions avoir des locaux plus vastes pour pouvoir mieux exposer nos livres et objets et aussi pour stocker plus de choses données car hélas nous devons parfois en refuser, faute d’espace suffisant.

Un petit mot pour conclure …

 

Venez nombreux ! Vous trouverez des pépites parmi nos livres, vous serez sous le charme de la troupe théâtrale junior, vous serez enthousiasmés par le talent de Charlotte Noyelle, vous pourrez partager un moment avec des écrivains connus, et vous repartirez heureux d’avoir contribué à une bonne action !

Chronique du Québec


ediligne

20 Janvier 2017

*Merci aux éditions Ediligne pour m’avoir donné l’opportunité de lire ce livre en service de presse*

Les maîtres de l’art, tome 1 : L’héritière, Fabien Saint-Val
-Éditions Édiligne, 301 pages
fantastique- adolescent

Le commentaire de Sophie et Elizabeth :

WOW et re-wow! C’est un livre qui mériterait d’être mis à l’écran ou bien en faire une télé-série ! Un livre qui m’a fait pleurer au début et qui par la suite, m’a fait découvrir un nouveau monde. On fait la connaissance de Léa, une Parisienne qui emménage à San Francisco avec sa mère pour retrouver son père qui a été muté. Elle a été adoptée par cette famille et ses parents ne lui ont jamais caché la vérité. Elle a une magnifique mèche blanche dans ses cheveux et elle se demande pourquoi elle a cela depuis la naissance. Quand elle va explorer sa nouvelle maison, elle voit ses symboles qui lui sont familiers et elle fait de drôles de rêves, la nuit venue. Une journée, elle va se promener pour aller découvrir un parc proche de chez elle… catastrophe, il y a un tremblement de terre qui détruit toute la ville et qui sépare la Californie du continent. Elle tombe dans le creux d’une colline et quand elle se réveille, elle découvre une boite. Elle l’apporte avec elle et une fois sortie du trou, elle s’ėvanouie. Pendant ce temps, il y a Satine, une journaliste qui décide d’aller aider les personnes en détresse, elle rencontre Drarion, un orphelin. Elle veut l’aider et reste avec lui pour la nuit. Le lendemain, ils découvrent le corps de Léa, ils la réveillent et elle veut retourner chez elle pour retrouver ses parents. Une mauvaise surprise l’attend. Elle veut oublier son chagrin et cherche à découvrir comment ouvrir la boîte, Drarion lui dit que: quand les sœurs l’ont trouvé sur le pas de la porte, qu’il avait un collier autour du cou et qu’il ne devait jamais s’en séparé. Il essaie la clé dans le coffre et miracle, il s’ouvre, il découvre des objets et un grimoire. Plus tard dans la nuit, les jeunes sortent de la tente d’armée et vont se réfugiés dans une maison qui tient encore debout. Ils ouvrent le grimoire et il y a une femme qui apparaît en hologramme et elle leur explique que Léa est une princesse et que Drarion est un prince dans un autre monde et qu’ils sont attendus pour sauver leur univers. Ils n’en croient pas un mot, mais ils n’ont rien à perdre. Mais l’hologramme, la femme, leur dit quelque chose, ils font le lien entre Satine et elle. Ils vont la chercher, mais elle refuse de suivre, Drarion l’assomme et une fois sans connaissance, Léa prononce la formule qu’elle a appris et là leurs aventures commencent! Vous aller faire de magnifiques rencontres avec des êtres fantastiques, des amis animaux et des ennemis qu’on ne voudrait pas croiser. Drarion devra choisir d’être soit le Prince de la Lumière, ou bien le Prince de l’Ombre où son père est le roi!  J’ai vraiment très hâte de lire la suite de cette histoire magnifique !
Résumé :

Apprendre que vous ne faites pas partie de ce monde pourrait sans doute vous anéantir… Découvrir que vous êtes attendu impatiemment dans un autre, dans le but de sauver toute une civilisation, est encore plus bouleversant!
Pourtant, telle est la terrible révélation à laquelle Léa et Drarion, deux adolescents, se voient soudainement confrontés après un tremblement de terre dévastateur.
Dans de monde inconnu et terrifiant, nos deux héros devront apprendre à maîtriser la Magie des éléments pour devenir des Maîtres de l’artiste et pouvoir vaincre le cruel Gabriel et ses Déusumbraé, usurpateurs du royaume de Faralonn.
Entourés de créatures surréelles, réussiront-ils à délivrer le cœur d’Habask et à redonner aux Minandiens leur liberté perdue?

PROCHAIN RDV


w-des-mots-plein-la-grange-2-1

Chronique Faralonn « Les Pléiades »


« L’imagination et le rêve sont nos armes les plus importantes pour survivre dans ce monde. »
 


Auteur : Fabien Saint-Val
Edition : H.Tag Editions
Genre : Fantastique
Sortie : 2016
Nombre de pages : 315
Synopsis : « Depuis leur retours dans leur monde d’origine où règne la magie, la prophétie oblige Léa et Drarion à affronter de terribles dangers. Cette violence, tant physique que psychologique ne facilitera pas leur mission. Aucune clémence dans cet univers où l’élite ne devra sa survie qu’à la force de l’amitié et de la solidarité. De retours dans ce monde qui l’a vu grandir, à la recherche d’un fragment du cœur d’Habask, Drarion se retrouvera face à un terrible choix.
Poursuivra t-il son destin prophétisé aux côtés de Léa et de l’élite ? »

Ma lecture : 
 
Avant de commencer, et tout comme je l’ai fais pour le tome 1 de cette saga, je remercie une fois encore les éditions H.Tag pour l’envoie de ce livre. J’ai commencé cette saga au mois de décembre et j’avais beaucoup apprécié le tome 1, qui avais été une lecture sympathique et pleine d’action. J’étais donc ravie et impatiente de me plonger dans la suite de cette histoire et de retrouver Léa et Drarion.
Commençons d’abord par les personnages que j’aime toujours autant. Ces derniers ont grandi et ont acquis une certaine maturité. J’aime tout particulièrement Drarion que je trouve toujours très loyal envers ses amis, mais qui possède tout de même ce petit côté rebelle et parfois immature que j’aime tant. La dimension de la séparation avec l’ancien monde est plus abordée dans ce tome, et on prend donc en compte les difficultés que peuvent rencontrer nos héros à s’adapter et s’habituer à leur nouveau monde. J’ai aimé que cela soit traité même si je souhaite évidemment que Drarion reste dans l’Elite !!!
L’univers est toujours aussi addictif pour moi. je trouve que l’auteur parvient sans difficulté à nous embarquer avec lui, et j’ai réussi à me représenter les scènes, les combats, les décors, et les vêtements des personnages avec une facilité incroyable. Le descriptif de ce livre me plait. Il est responsable en partie de cette sensation qui me fait sentir bien avec ma lecture, à m’imprégner totalement de cette ambiance magique.
On poursuit donc les aventures aux côtés de Léa et Drarion et de toute l’Elite, où de nouveaux personnages font leur apparition (Coup de cœur pour Kalon ♥).
L’action est toujours autant présente mais je dois avouer que j’ai été dérangée à certains moment par la rapidité de celles ci. Il y a parfois des rebondissements ou des intrigues très intéressantes mais qui sont finalement réglés en 1 ou 2 pages. J’aurais appréciée d’avantage de détails, de suspens, pour me sentir encore plus captivée par l’histoire.
Concernant l’écriture de l’auteur, je la trouve fluide et agréable, à la portée de tous, car elle est très simple, sans superflu. J’émet juste un petit bémol, de quelque chose m’ayant toutefois dérangée durant ma lecture. Les questions présentes dans la narration sont à mon sens beaucoup trop présentes, et m’empêchaient parfois de me poser mes propres questions et réflexions.
Ce que j’ai particulièrement adoré dans cette histoire, c’est tout ce qui tourne autours des 4 éléments, avec les 4 tours et l’attribution des différents pouvoirs pour chaque personnes (un peu à la mode Harry Potter et les 4 maisons). J’espère sincèrement que cette dimension sera explorée et exploitée d’avantage dans les tomes suivant !
J’ai finalement lu ce livre très rapidement, tout comme le premier. Ce 2ème tome s’inscrit bien dans la lignée du premier, j’ai pu voyager et réver, c’est tout ce que je demande ! J’attend donc impatiemment la sortie du tome 3 au printemps prochain, pour en apprendre d’avantage sur cet histoire.
 
↠ Un second tome à la hauteur ↞

Faralonn tome 2


Mademoiselle Post'it

Une lecture en collaboration avec la maison d’édition H.Tag, une lecture passionnante et accrochante!!

img_20161207_084533.jpgAuteur: Fabien Saint-Val
Année:2016
Édition: H.Tag édition
Nbs de page: 315p.
ISBN: 978-2-36851-111-4

Résumé

Depuis leur retour dans leur monde d’origine où règne la magie, la prophétie oblige Léa et Drarion à affronter de terrible dangers. Cette violence tant physique que psychologique ne facilitera pas leur mission. Aucune clémence dans cet univers où l’élite ne devra sa survie qu’à la force de l’amitié et de la solidarité. De retour dans ce monde qui la vu grandir, à la recherche d’un fragment du coeur d’Habask, Drarion se retrouvera face à un terrible choix. Poursuivra-t-il son destin prophétisé aux côtés de Léa et l’élite?

Mon avis

Un 2e tome tout autant captivant!!

Dès les premières pages, l’auteur nous fait décourvrir l’envers de la médaille, une vérité que nous n’aurions jamais douter. Plus les chapîtres avancent et plus il…

View original post 166 mots de plus

La Chronique de Rainbowbook


img_20170103_171921_4231

Faralonn, T1 Les Origines – Fabien Saint Val

les-infos-pratiques

Titre : Faralonn, T1 Les Origines
Auteur : Fabien Saint Val
Date de sortie : 14/05/2016
Edition : Htag Editions
Thèmes : Fantasy, Fantastique, Young Adult …
Résumé : Apprendre que l’on vient d’un autre monde n’est pas chose courante. Or, il suffira d’un violent tremblement de terre pour que la vie de Léa et Drarion s’effondre. Ce qu’ils avaient cru être leur quotidien n’était en fait que la face cachée d’une réalité que le temps avait effacée. Très vite ils seront rattrapés par les facultés qui sommeillaient depuis toujours en eux. Plus des enfants mais pas encore des adultes, nos deux héros et leurs amis vont être confrontés au fil de leurs aventures à de nombreux dangers sur une route semée d’embûches. Mais seront-ils capables d’assumer leurs destins prophétisés ? De mémoire d’homme, dans tous les mondes, la magie a toujours existé.

les-infos-pratiques

Tout d’abord je tiens à remercier les Editions Htag, pour l’envoi des deux premiers tomes de la saga Faralonn, avec qui le blog est désormais partenaire. J’ai beaucoup aimé découvrir la plume de Fabien Saint Val.

Si vous n’en avez pas encore entendu parler, et bien laissez moi vous en toucher quelques mots. Faralonn, le tome 1, conte l’histoire de Léa et Drarion, deux jeunes adolescents dont les vies prennent un tout nouveau tournant suite à une tragique catastrophe naturelle. Leur rencontre, prédite depuis de longues années déjà, les pousse à se rendre sur Faralonn, leur terre natale dont ils ignorent encore tout. Si petit à petit, leur véritable identité leur est rendue, il n’en demeure pas moins indéniable que la reconquête du trône réside en un véritable défi car ils ne sont pas seuls à convoiter les territoires de Faralonn. Contre eux, se dresse le plus sombre des ennemis, face auquel ils devront se montrer malins et rusés. Commence alors un périple à la fois magique, à la fois dangereux.

Que dire de Faralonn ? Il y a de très bons points à noter, et d’autres également avec lesquels j’ai rencontré plus de difficultés. Mais en globalité, mon avis sur ce premier tome est plutôt positif. Cela a fait office d’une lecture très légère et agréable, et je lirais sans aucun doute le tome 2, tout comme les 6 autres tomes qui suivront derrière.

Pour entrer plus précisément dans les détails, j’ai beaucoup aimé le contenu du roman. L’histoire est prenante et rythmée en continu. Il ne se passe pas un instant sans que nos jeunes, très jeunes, héros ne soient forcés de se surpasser en matière d’intelligence et de combat. Si je ne suis pas habituée aux personnages en bas âge, car ils ont 14 et 15 ans me semble-t-il, j’apprécie tout de même (et vous le savez, bien évidemment) d’observer leur évolution au fil des aventures qu’ils vivent. Il s’agit de mon petit pêché mignon, je ne le cache plus. Plutôt excités et impulsifs de base, tous deux étant de vrais enfants, Léa et Drarion gagnent cependant en maturité tout au long de l’histoire et il est véridique d’affirmer que les nouvelles responsabilités qui pèsent sur eux exigent d’autant plus de concentrations et d’efforts qu’ils n’en attendaient.

Malgré un enchaînement très rapide, un peu trop à mon goût, des événements majeurs et de l’intrigue, je dois bien avouer que Fabien Saint Val est parvenu à me vendre du rêve avec les merveilleuses descriptions de Faralonn. L’auteur nous dépeint un royaume vraisemblablement sujet à un pouvoir grandiose et une beauté d’exception. En effet, nous découvrons ce monde par les yeux de nos deux protagonistes, et je pense que leur jeune âge joue beaucoup dans le charme du décor. A travers leur regard, nous y retrouvons l’émerveillement ainsi que la magie logés partout autour d’eux, et c’est avec enchantement que nous parcourons les paysages de ce monde féerique à leurs côtés. C’est sans compter sur les incroyables créatures qui peuplent cet univers et dont la présence rend tout cela naturellement fantastique.

Mais le revers du décor est plus obscur qu’il n’y parait. Et c’est au fur-et-à mesure que les dures vérités se dévoilent au grand jour, que nous nous en rendons compte. Les batailles et les mauvaises rencontres rendent nos héros plus grands et sérieux. J’aurais probablement préféré que certains combats et moments soient plus longuement décrits et expliqués, mais en soi Faralonn reste une bonne lecture. Il me tarde d’ailleurs d’entamer ma lecture du tome 2, « Les Pléiades« . Pour le coup, la sortie du tome 3, prévue pour Mars 2017 si mes souvenirs sont bons, me paraît très lointaine …

En conclusion, ce tome 1, « Les Origines« , a fait office d’une lecture plaisante et distrayante. Avec des personnages sympathiques et un monde fabuleux, il n’en faut que très peu pour convaincre et séduire  à coup de magie.

3-5-etoiles

2017


Je vous souhaite à toutes et à tous une « Fantastic » année 2017,remplie de rêves de joie et d’espoir.

 

INTERVIEW !


Entrevu écrite avec un auteur

Aujourd’hui j’ai la chance de vous présenter un auteur dont j’ai eu une collaboration avec sa maison d’édition (H.Tag édition), un excellent auteur que je tiens à vous faire connaitre, Fabien Saint-Val. Donc voici les quelques questions que je lui ai posé

🙂

1-pourquoi écrivez-vous?

L’écriture est une addiction, un exutoire, un besoin indescriptible de partager ces aventures qui prennent vie dans mon esprit. Faire découvrir aux lecteurs la magie et la

beauté de ces mondes oubliés. Donner du rêve.

2-d’où vous est venu votre inspiration sur votre roman?

Il y a quinze ans, après un tremblement de terre alors qu’avec ma famille nous vivions en Californie. Rien de bien méchant mais suffisamment fort pour nous secouer et ouvrir en moi une brèche. L’idée de cette histoire a immédiatement envahi mon esprit après la dernière secousse.

3-votre « set up » pour écrire (ambiance, accessoire, lieux etc)?

C’est assez aléatoire, je peux tout aussi bien écrire avachi dans les marches d’un escalier au 17ème étage d’un building de Union-Square à San Francisco qu’à une terrasse de café. Une bibliothèque ou à l’ombre d’un arbre puis rester enfermé des jours entiers à mon bureau. Un crayon et du papier c’est tout ce dont j’ai besoin.

4-êtes vous plus crayons/papiers ou ordinateur?

Le papier et l’encre jusqu’à avoir des crampes dans les doigts. L’ordinateur reste malgré tout une corvée.

5-ce que vous aimeriez que les lecteurs sachent sur vous?

Que je les aimes et que sans eux je ne suis rien.

6- quel genre de roman lisez-vous?

Un peu tous les styles pourvu que je m’évade.

7-votre plus grand rêve?

Pouvoir écrire encore longtemps.

***

Pour en savoir davantage sur

Fabien Saint-Val,

vous n’avez qu’à entrer

dans son univers celui de Faralonn…

A BIENTÔT

Mademoiselle Post’it

Navigation des articles

%d blogueurs aiment cette page :