Archives mensuelles : janvier 2017

Chronique du Québec


ediligne

20 Janvier 2017

*Merci aux éditions Ediligne pour m’avoir donné l’opportunité de lire ce livre en service de presse*

Les maîtres de l’art, tome 1 : L’héritière, Fabien Saint-Val
-Éditions Édiligne, 301 pages
fantastique- adolescent

Le commentaire de Sophie et Elizabeth :

WOW et re-wow! C’est un livre qui mériterait d’être mis à l’écran ou bien en faire une télé-série ! Un livre qui m’a fait pleurer au début et qui par la suite, m’a fait découvrir un nouveau monde. On fait la connaissance de Léa, une Parisienne qui emménage à San Francisco avec sa mère pour retrouver son père qui a été muté. Elle a été adoptée par cette famille et ses parents ne lui ont jamais caché la vérité. Elle a une magnifique mèche blanche dans ses cheveux et elle se demande pourquoi elle a cela depuis la naissance. Quand elle va explorer sa nouvelle maison, elle voit ses symboles qui lui sont familiers et elle fait de drôles de rêves, la nuit venue. Une journée, elle va se promener pour aller découvrir un parc proche de chez elle… catastrophe, il y a un tremblement de terre qui détruit toute la ville et qui sépare la Californie du continent. Elle tombe dans le creux d’une colline et quand elle se réveille, elle découvre une boite. Elle l’apporte avec elle et une fois sortie du trou, elle s’ėvanouie. Pendant ce temps, il y a Satine, une journaliste qui décide d’aller aider les personnes en détresse, elle rencontre Drarion, un orphelin. Elle veut l’aider et reste avec lui pour la nuit. Le lendemain, ils découvrent le corps de Léa, ils la réveillent et elle veut retourner chez elle pour retrouver ses parents. Une mauvaise surprise l’attend. Elle veut oublier son chagrin et cherche à découvrir comment ouvrir la boîte, Drarion lui dit que: quand les sœurs l’ont trouvé sur le pas de la porte, qu’il avait un collier autour du cou et qu’il ne devait jamais s’en séparé. Il essaie la clé dans le coffre et miracle, il s’ouvre, il découvre des objets et un grimoire. Plus tard dans la nuit, les jeunes sortent de la tente d’armée et vont se réfugiés dans une maison qui tient encore debout. Ils ouvrent le grimoire et il y a une femme qui apparaît en hologramme et elle leur explique que Léa est une princesse et que Drarion est un prince dans un autre monde et qu’ils sont attendus pour sauver leur univers. Ils n’en croient pas un mot, mais ils n’ont rien à perdre. Mais l’hologramme, la femme, leur dit quelque chose, ils font le lien entre Satine et elle. Ils vont la chercher, mais elle refuse de suivre, Drarion l’assomme et une fois sans connaissance, Léa prononce la formule qu’elle a appris et là leurs aventures commencent! Vous aller faire de magnifiques rencontres avec des êtres fantastiques, des amis animaux et des ennemis qu’on ne voudrait pas croiser. Drarion devra choisir d’être soit le Prince de la Lumière, ou bien le Prince de l’Ombre où son père est le roi!  J’ai vraiment très hâte de lire la suite de cette histoire magnifique !
Résumé :

Apprendre que vous ne faites pas partie de ce monde pourrait sans doute vous anéantir… Découvrir que vous êtes attendu impatiemment dans un autre, dans le but de sauver toute une civilisation, est encore plus bouleversant!
Pourtant, telle est la terrible révélation à laquelle Léa et Drarion, deux adolescents, se voient soudainement confrontés après un tremblement de terre dévastateur.
Dans de monde inconnu et terrifiant, nos deux héros devront apprendre à maîtriser la Magie des éléments pour devenir des Maîtres de l’artiste et pouvoir vaincre le cruel Gabriel et ses Déusumbraé, usurpateurs du royaume de Faralonn.
Entourés de créatures surréelles, réussiront-ils à délivrer le cœur d’Habask et à redonner aux Minandiens leur liberté perdue?


PROCHAIN RDV


w-des-mots-plein-la-grange-2-1


Chronique Faralonn « Les Pléiades »


« L’imagination et le rêve sont nos armes les plus importantes pour survivre dans ce monde. »
 


Auteur : Fabien Saint-Val
Edition : H.Tag Editions
Genre : Fantastique
Sortie : 2016
Nombre de pages : 315
Synopsis : « Depuis leur retours dans leur monde d’origine où règne la magie, la prophétie oblige Léa et Drarion à affronter de terribles dangers. Cette violence, tant physique que psychologique ne facilitera pas leur mission. Aucune clémence dans cet univers où l’élite ne devra sa survie qu’à la force de l’amitié et de la solidarité. De retours dans ce monde qui l’a vu grandir, à la recherche d’un fragment du cœur d’Habask, Drarion se retrouvera face à un terrible choix.
Poursuivra t-il son destin prophétisé aux côtés de Léa et de l’élite ? »

Ma lecture : 
 
Avant de commencer, et tout comme je l’ai fais pour le tome 1 de cette saga, je remercie une fois encore les éditions H.Tag pour l’envoie de ce livre. J’ai commencé cette saga au mois de décembre et j’avais beaucoup apprécié le tome 1, qui avais été une lecture sympathique et pleine d’action. J’étais donc ravie et impatiente de me plonger dans la suite de cette histoire et de retrouver Léa et Drarion.
Commençons d’abord par les personnages que j’aime toujours autant. Ces derniers ont grandi et ont acquis une certaine maturité. J’aime tout particulièrement Drarion que je trouve toujours très loyal envers ses amis, mais qui possède tout de même ce petit côté rebelle et parfois immature que j’aime tant. La dimension de la séparation avec l’ancien monde est plus abordée dans ce tome, et on prend donc en compte les difficultés que peuvent rencontrer nos héros à s’adapter et s’habituer à leur nouveau monde. J’ai aimé que cela soit traité même si je souhaite évidemment que Drarion reste dans l’Elite !!!
L’univers est toujours aussi addictif pour moi. je trouve que l’auteur parvient sans difficulté à nous embarquer avec lui, et j’ai réussi à me représenter les scènes, les combats, les décors, et les vêtements des personnages avec une facilité incroyable. Le descriptif de ce livre me plait. Il est responsable en partie de cette sensation qui me fait sentir bien avec ma lecture, à m’imprégner totalement de cette ambiance magique.
On poursuit donc les aventures aux côtés de Léa et Drarion et de toute l’Elite, où de nouveaux personnages font leur apparition (Coup de cœur pour Kalon ♥).
L’action est toujours autant présente mais je dois avouer que j’ai été dérangée à certains moment par la rapidité de celles ci. Il y a parfois des rebondissements ou des intrigues très intéressantes mais qui sont finalement réglés en 1 ou 2 pages. J’aurais appréciée d’avantage de détails, de suspens, pour me sentir encore plus captivée par l’histoire.
Concernant l’écriture de l’auteur, je la trouve fluide et agréable, à la portée de tous, car elle est très simple, sans superflu. J’émet juste un petit bémol, de quelque chose m’ayant toutefois dérangée durant ma lecture. Les questions présentes dans la narration sont à mon sens beaucoup trop présentes, et m’empêchaient parfois de me poser mes propres questions et réflexions.
Ce que j’ai particulièrement adoré dans cette histoire, c’est tout ce qui tourne autours des 4 éléments, avec les 4 tours et l’attribution des différents pouvoirs pour chaque personnes (un peu à la mode Harry Potter et les 4 maisons). J’espère sincèrement que cette dimension sera explorée et exploitée d’avantage dans les tomes suivant !
J’ai finalement lu ce livre très rapidement, tout comme le premier. Ce 2ème tome s’inscrit bien dans la lignée du premier, j’ai pu voyager et réver, c’est tout ce que je demande ! J’attend donc impatiemment la sortie du tome 3 au printemps prochain, pour en apprendre d’avantage sur cet histoire.
 
↠ Un second tome à la hauteur ↞

Faralonn tome 2



La Chronique de Rainbowbook


img_20170103_171921_4231

Faralonn, T1 Les Origines – Fabien Saint Val

les-infos-pratiques

Titre : Faralonn, T1 Les Origines
Auteur : Fabien Saint Val
Date de sortie : 14/05/2016
Edition : Htag Editions
Thèmes : Fantasy, Fantastique, Young Adult …
Résumé : Apprendre que l’on vient d’un autre monde n’est pas chose courante. Or, il suffira d’un violent tremblement de terre pour que la vie de Léa et Drarion s’effondre. Ce qu’ils avaient cru être leur quotidien n’était en fait que la face cachée d’une réalité que le temps avait effacée. Très vite ils seront rattrapés par les facultés qui sommeillaient depuis toujours en eux. Plus des enfants mais pas encore des adultes, nos deux héros et leurs amis vont être confrontés au fil de leurs aventures à de nombreux dangers sur une route semée d’embûches. Mais seront-ils capables d’assumer leurs destins prophétisés ? De mémoire d’homme, dans tous les mondes, la magie a toujours existé.

les-infos-pratiques

Tout d’abord je tiens à remercier les Editions Htag, pour l’envoi des deux premiers tomes de la saga Faralonn, avec qui le blog est désormais partenaire. J’ai beaucoup aimé découvrir la plume de Fabien Saint Val.

Si vous n’en avez pas encore entendu parler, et bien laissez moi vous en toucher quelques mots. Faralonn, le tome 1, conte l’histoire de Léa et Drarion, deux jeunes adolescents dont les vies prennent un tout nouveau tournant suite à une tragique catastrophe naturelle. Leur rencontre, prédite depuis de longues années déjà, les pousse à se rendre sur Faralonn, leur terre natale dont ils ignorent encore tout. Si petit à petit, leur véritable identité leur est rendue, il n’en demeure pas moins indéniable que la reconquête du trône réside en un véritable défi car ils ne sont pas seuls à convoiter les territoires de Faralonn. Contre eux, se dresse le plus sombre des ennemis, face auquel ils devront se montrer malins et rusés. Commence alors un périple à la fois magique, à la fois dangereux.

Que dire de Faralonn ? Il y a de très bons points à noter, et d’autres également avec lesquels j’ai rencontré plus de difficultés. Mais en globalité, mon avis sur ce premier tome est plutôt positif. Cela a fait office d’une lecture très légère et agréable, et je lirais sans aucun doute le tome 2, tout comme les 6 autres tomes qui suivront derrière.

Pour entrer plus précisément dans les détails, j’ai beaucoup aimé le contenu du roman. L’histoire est prenante et rythmée en continu. Il ne se passe pas un instant sans que nos jeunes, très jeunes, héros ne soient forcés de se surpasser en matière d’intelligence et de combat. Si je ne suis pas habituée aux personnages en bas âge, car ils ont 14 et 15 ans me semble-t-il, j’apprécie tout de même (et vous le savez, bien évidemment) d’observer leur évolution au fil des aventures qu’ils vivent. Il s’agit de mon petit pêché mignon, je ne le cache plus. Plutôt excités et impulsifs de base, tous deux étant de vrais enfants, Léa et Drarion gagnent cependant en maturité tout au long de l’histoire et il est véridique d’affirmer que les nouvelles responsabilités qui pèsent sur eux exigent d’autant plus de concentrations et d’efforts qu’ils n’en attendaient.

Malgré un enchaînement très rapide, un peu trop à mon goût, des événements majeurs et de l’intrigue, je dois bien avouer que Fabien Saint Val est parvenu à me vendre du rêve avec les merveilleuses descriptions de Faralonn. L’auteur nous dépeint un royaume vraisemblablement sujet à un pouvoir grandiose et une beauté d’exception. En effet, nous découvrons ce monde par les yeux de nos deux protagonistes, et je pense que leur jeune âge joue beaucoup dans le charme du décor. A travers leur regard, nous y retrouvons l’émerveillement ainsi que la magie logés partout autour d’eux, et c’est avec enchantement que nous parcourons les paysages de ce monde féerique à leurs côtés. C’est sans compter sur les incroyables créatures qui peuplent cet univers et dont la présence rend tout cela naturellement fantastique.

Mais le revers du décor est plus obscur qu’il n’y parait. Et c’est au fur-et-à mesure que les dures vérités se dévoilent au grand jour, que nous nous en rendons compte. Les batailles et les mauvaises rencontres rendent nos héros plus grands et sérieux. J’aurais probablement préféré que certains combats et moments soient plus longuement décrits et expliqués, mais en soi Faralonn reste une bonne lecture. Il me tarde d’ailleurs d’entamer ma lecture du tome 2, « Les Pléiades« . Pour le coup, la sortie du tome 3, prévue pour Mars 2017 si mes souvenirs sont bons, me paraît très lointaine …

En conclusion, ce tome 1, « Les Origines« , a fait office d’une lecture plaisante et distrayante. Avec des personnages sympathiques et un monde fabuleux, il n’en faut que très peu pour convaincre et séduire  à coup de magie.

3-5-etoiles


2017


Je vous souhaite à toutes et à tous une « Fantastic » année 2017,remplie de rêves de joie et d’espoir.

 


%d blogueurs aiment cette page :