Archives de Tag: voyage

Fête du livre de Saint Etienne


Un week-end chargé avec la fête du livre de Saint Etienne

Vendredi, samedi et dimanche de 10h à 18h, retrouvez moi accompagné de Lobo Grant sous le grand chapiteau de la place de l’Hôtel de ville pour trois jours de dédicaces.

H.TAG éditions vous donne RDV au SHOWROOM de la pépinière république, 7 rue de la république 42000 Saint Etienne pour 3 jours de rencontres au coeur de l’imaginaire.

Ne loupez pas le lancement de Galurin et Mélusine tome 2 par Anne-Sophie Saliba.

Bon week-end à toutes et à tous.Bandeau auteur FDL.htaghtag_LivreSlancement GM2


Prochain RDV


charivalivre 2018


The place to be !


Pour découvrir mon petit dernier ainsi que les nouveautés d’H.TAG éditions

avec mes collègues @J.D.R.Wolkyn, @Raphaël Panarisi.

médié1


Je t’aime à Lithaniennes


Je t’aime à Lithaniennes

Litha

L‘équipe d’H.TAG et ses auteurs sont bien rentré du Festival des Lithaniennes et grâce aux organisteurs qui ont fait de ce week-end un moment inoubliable, ce salon devient notre deuxième coup de coeur.

Un gigantesque merci à Coco Mac Litha et à toute sa tribu pour leur joie de vivre, surtout ne changez rien. Nous avons croisé tellement de monde que ce serait trop long de tous les citer, alors merci à toutes et à tous.

 

Pour revoir le journal de 19h45 sur France3 cliquez ici

 


Prochain RDV / Dédicace !


26904374_1815476378525838_3166247443072202952_n


Faralonn saison 3 « NILREM »


Ce troisième opus de Faralonn vous réserve bien des surprises, au-delà de ce que vous pouviez imaginer.

Certains me diront, NON! il a pas fait ça!

encore un peu de patience et très bientôt je vous dévoilerai la superbe couverture toujours réalisée par Érica Petit.

18010302_1745537209069842_3100327578806531368_n


Tome 2, sortie le 8 février


16681454_1713650838925146_7513760014432728508_n

Tout juste sortie de l’imprimerie, le tome 2 de « Les Maîtres de l’Art » aux éditions édiligne Montréal, sortira le 8 février au Québec.

Fière de ce deuxième opus pour la jeunesse!


Chronique du Québec


ediligne

20 Janvier 2017

*Merci aux éditions Ediligne pour m’avoir donné l’opportunité de lire ce livre en service de presse*

Les maîtres de l’art, tome 1 : L’héritière, Fabien Saint-Val
-Éditions Édiligne, 301 pages
fantastique- adolescent

Le commentaire de Sophie et Elizabeth :

WOW et re-wow! C’est un livre qui mériterait d’être mis à l’écran ou bien en faire une télé-série ! Un livre qui m’a fait pleurer au début et qui par la suite, m’a fait découvrir un nouveau monde. On fait la connaissance de Léa, une Parisienne qui emménage à San Francisco avec sa mère pour retrouver son père qui a été muté. Elle a été adoptée par cette famille et ses parents ne lui ont jamais caché la vérité. Elle a une magnifique mèche blanche dans ses cheveux et elle se demande pourquoi elle a cela depuis la naissance. Quand elle va explorer sa nouvelle maison, elle voit ses symboles qui lui sont familiers et elle fait de drôles de rêves, la nuit venue. Une journée, elle va se promener pour aller découvrir un parc proche de chez elle… catastrophe, il y a un tremblement de terre qui détruit toute la ville et qui sépare la Californie du continent. Elle tombe dans le creux d’une colline et quand elle se réveille, elle découvre une boite. Elle l’apporte avec elle et une fois sortie du trou, elle s’ėvanouie. Pendant ce temps, il y a Satine, une journaliste qui décide d’aller aider les personnes en détresse, elle rencontre Drarion, un orphelin. Elle veut l’aider et reste avec lui pour la nuit. Le lendemain, ils découvrent le corps de Léa, ils la réveillent et elle veut retourner chez elle pour retrouver ses parents. Une mauvaise surprise l’attend. Elle veut oublier son chagrin et cherche à découvrir comment ouvrir la boîte, Drarion lui dit que: quand les sœurs l’ont trouvé sur le pas de la porte, qu’il avait un collier autour du cou et qu’il ne devait jamais s’en séparé. Il essaie la clé dans le coffre et miracle, il s’ouvre, il découvre des objets et un grimoire. Plus tard dans la nuit, les jeunes sortent de la tente d’armée et vont se réfugiés dans une maison qui tient encore debout. Ils ouvrent le grimoire et il y a une femme qui apparaît en hologramme et elle leur explique que Léa est une princesse et que Drarion est un prince dans un autre monde et qu’ils sont attendus pour sauver leur univers. Ils n’en croient pas un mot, mais ils n’ont rien à perdre. Mais l’hologramme, la femme, leur dit quelque chose, ils font le lien entre Satine et elle. Ils vont la chercher, mais elle refuse de suivre, Drarion l’assomme et une fois sans connaissance, Léa prononce la formule qu’elle a appris et là leurs aventures commencent! Vous aller faire de magnifiques rencontres avec des êtres fantastiques, des amis animaux et des ennemis qu’on ne voudrait pas croiser. Drarion devra choisir d’être soit le Prince de la Lumière, ou bien le Prince de l’Ombre où son père est le roi!  J’ai vraiment très hâte de lire la suite de cette histoire magnifique !
Résumé :

Apprendre que vous ne faites pas partie de ce monde pourrait sans doute vous anéantir… Découvrir que vous êtes attendu impatiemment dans un autre, dans le but de sauver toute une civilisation, est encore plus bouleversant!
Pourtant, telle est la terrible révélation à laquelle Léa et Drarion, deux adolescents, se voient soudainement confrontés après un tremblement de terre dévastateur.
Dans de monde inconnu et terrifiant, nos deux héros devront apprendre à maîtriser la Magie des éléments pour devenir des Maîtres de l’artiste et pouvoir vaincre le cruel Gabriel et ses Déusumbraé, usurpateurs du royaume de Faralonn.
Entourés de créatures surréelles, réussiront-ils à délivrer le cœur d’Habask et à redonner aux Minandiens leur liberté perdue?


Chronique Faralonn « Les Pléiades »


« L’imagination et le rêve sont nos armes les plus importantes pour survivre dans ce monde. »
 


Auteur : Fabien Saint-Val
Edition : H.Tag Editions
Genre : Fantastique
Sortie : 2016
Nombre de pages : 315
Synopsis : « Depuis leur retours dans leur monde d’origine où règne la magie, la prophétie oblige Léa et Drarion à affronter de terribles dangers. Cette violence, tant physique que psychologique ne facilitera pas leur mission. Aucune clémence dans cet univers où l’élite ne devra sa survie qu’à la force de l’amitié et de la solidarité. De retours dans ce monde qui l’a vu grandir, à la recherche d’un fragment du cœur d’Habask, Drarion se retrouvera face à un terrible choix.
Poursuivra t-il son destin prophétisé aux côtés de Léa et de l’élite ? »

Ma lecture : 
 
Avant de commencer, et tout comme je l’ai fais pour le tome 1 de cette saga, je remercie une fois encore les éditions H.Tag pour l’envoie de ce livre. J’ai commencé cette saga au mois de décembre et j’avais beaucoup apprécié le tome 1, qui avais été une lecture sympathique et pleine d’action. J’étais donc ravie et impatiente de me plonger dans la suite de cette histoire et de retrouver Léa et Drarion.
Commençons d’abord par les personnages que j’aime toujours autant. Ces derniers ont grandi et ont acquis une certaine maturité. J’aime tout particulièrement Drarion que je trouve toujours très loyal envers ses amis, mais qui possède tout de même ce petit côté rebelle et parfois immature que j’aime tant. La dimension de la séparation avec l’ancien monde est plus abordée dans ce tome, et on prend donc en compte les difficultés que peuvent rencontrer nos héros à s’adapter et s’habituer à leur nouveau monde. J’ai aimé que cela soit traité même si je souhaite évidemment que Drarion reste dans l’Elite !!!
L’univers est toujours aussi addictif pour moi. je trouve que l’auteur parvient sans difficulté à nous embarquer avec lui, et j’ai réussi à me représenter les scènes, les combats, les décors, et les vêtements des personnages avec une facilité incroyable. Le descriptif de ce livre me plait. Il est responsable en partie de cette sensation qui me fait sentir bien avec ma lecture, à m’imprégner totalement de cette ambiance magique.
On poursuit donc les aventures aux côtés de Léa et Drarion et de toute l’Elite, où de nouveaux personnages font leur apparition (Coup de cœur pour Kalon ♥).
L’action est toujours autant présente mais je dois avouer que j’ai été dérangée à certains moment par la rapidité de celles ci. Il y a parfois des rebondissements ou des intrigues très intéressantes mais qui sont finalement réglés en 1 ou 2 pages. J’aurais appréciée d’avantage de détails, de suspens, pour me sentir encore plus captivée par l’histoire.
Concernant l’écriture de l’auteur, je la trouve fluide et agréable, à la portée de tous, car elle est très simple, sans superflu. J’émet juste un petit bémol, de quelque chose m’ayant toutefois dérangée durant ma lecture. Les questions présentes dans la narration sont à mon sens beaucoup trop présentes, et m’empêchaient parfois de me poser mes propres questions et réflexions.
Ce que j’ai particulièrement adoré dans cette histoire, c’est tout ce qui tourne autours des 4 éléments, avec les 4 tours et l’attribution des différents pouvoirs pour chaque personnes (un peu à la mode Harry Potter et les 4 maisons). J’espère sincèrement que cette dimension sera explorée et exploitée d’avantage dans les tomes suivant !
J’ai finalement lu ce livre très rapidement, tout comme le premier. Ce 2ème tome s’inscrit bien dans la lignée du premier, j’ai pu voyager et réver, c’est tout ce que je demande ! J’attend donc impatiemment la sortie du tome 3 au printemps prochain, pour en apprendre d’avantage sur cet histoire.
 
↠ Un second tome à la hauteur ↞

INTERVIEW !


Entrevu écrite avec un auteur

Aujourd’hui j’ai la chance de vous présenter un auteur dont j’ai eu une collaboration avec sa maison d’édition (H.Tag édition), un excellent auteur que je tiens à vous faire connaitre, Fabien Saint-Val. Donc voici les quelques questions que je lui ai posé

🙂

1-pourquoi écrivez-vous?

L’écriture est une addiction, un exutoire, un besoin indescriptible de partager ces aventures qui prennent vie dans mon esprit. Faire découvrir aux lecteurs la magie et la

beauté de ces mondes oubliés. Donner du rêve.

2-d’où vous est venu votre inspiration sur votre roman?

Il y a quinze ans, après un tremblement de terre alors qu’avec ma famille nous vivions en Californie. Rien de bien méchant mais suffisamment fort pour nous secouer et ouvrir en moi une brèche. L’idée de cette histoire a immédiatement envahi mon esprit après la dernière secousse.

3-votre « set up » pour écrire (ambiance, accessoire, lieux etc)?

C’est assez aléatoire, je peux tout aussi bien écrire avachi dans les marches d’un escalier au 17ème étage d’un building de Union-Square à San Francisco qu’à une terrasse de café. Une bibliothèque ou à l’ombre d’un arbre puis rester enfermé des jours entiers à mon bureau. Un crayon et du papier c’est tout ce dont j’ai besoin.

4-êtes vous plus crayons/papiers ou ordinateur?

Le papier et l’encre jusqu’à avoir des crampes dans les doigts. L’ordinateur reste malgré tout une corvée.

5-ce que vous aimeriez que les lecteurs sachent sur vous?

Que je les aimes et que sans eux je ne suis rien.

6- quel genre de roman lisez-vous?

Un peu tous les styles pourvu que je m’évade.

7-votre plus grand rêve?

Pouvoir écrire encore longtemps.

***

Pour en savoir davantage sur

Fabien Saint-Val,

vous n’avez qu’à entrer

dans son univers celui de Faralonn…

A BIENTÔT

Mademoiselle Post’it


%d blogueurs aiment cette page :