Archives de Tag: interview

Interview Façon Proust … mais pas que!


Interview 27 de : Fabien Saint-Val, auteur mais aussi éditeur, présent sur le stand des Éditions H.Tag au Salon du Livre 2018.
VOTRE PHOTO :

Heu… Fabien Saint-Val 🙂
Commençons tout d’abord par faire connaissance :
Votre nom : Fabien Saint-Val
Est-ce un pseudo ? J’aurai du ?
Vous êtes (auteur – éditeur – illustrateur) : auteur et éditeur
Nom de votre maison d’éditions (s’il y a lieu) : H.TAG éditions
Un site web ou un blog perso (s’il y a lieu) : fabiensaintval.fr
Titres de vos ouvrages (présents sur votre stand et date de publication) :
Fantastique/Fantasy :
  • Faralonn saison 1 « Origines»,
  • Faralonn saison 2 « Les Pléïades »,
  • Faralonn saison 3 « Nilrem »
POLAR :
  • Walter Bishop 1692, épisode 1 « L’immortel »
Comment êtes-vous venu à l’écriture, à l’édition ou au dessin ?
  • Depuis tout petit, je m’inventais déjà un monde meilleur et magique.
Un petite bio de vous en quelques lignes :
  • Fabien Saint Val est né le 16 octobre 1974 en Normandie. Son parcours peu ordinaire le mène à travailler à New York, San Francisco, Montréal pour les studios-télé et plateaux de cinéma ainsi que pour la fondation Clinton. C’est en 2003, plus précisément en Californie après son premier tremblement de terre qu’il commence à écrire les premières lignes de ce qui sera Faralonn. Tolkien, Jules Verne, Jack London, Sir Arthur Conan Doyle figurent comme ses auteurs préférés. De retour en France, il vit aujourd’hui à Saint-Etienne. (là où il fait bon vivre)
Passons aux choses sérieuses :
Votre mot préféré : Vie
Celui que vous détestez : impossible
Votre « drogue » favorite : Café, clope, vin, chocolat …
Le bruit (ou le son) que vous aimez : le tintement du cristal
Celui que vous détestez : un gosse qui braille
Votre livre préféré :
  • Animal farm
Celui que vous lisez en ce moment :
  • Us the Deviants de CJ Skuse
Votre couleur préférée : Noir
Votre sucrerie (bonbon, gâteau etc.) préférée : roudoudou
Le gros mot que vous dites le plus souvent : WTF
Quelle personne connue choisiriez-vous pour illustrer un billet de banque :
  • Jules Verne
Le personnage historique que vous détestez : il y en a tellement
Si vous deviez vous réincarner, ce serait en quoi : en Rien merci j’ai donné
Le métier que vous n’auriez vraiment pas aimé faire : politicien
Quelle qualité préférez-vous chez un homme : censuré (lol), être humain
Quelle qualité préférez-vous chez une femme : je suis obligé de répondre ?
Qu’attendez-vous de vos amis : Rien
Quel serait votre plus grand malheur : devoir me réincarner
Le don que vous voudriez avoir : télékinésie
Ce que vous détestez par-dessus tout : la connerie humaine
Si vous deviez choisir une devise, ce serait quoi :
  • Fais ce qu’il te plait tant qu’il ne nuit pas !
…et le mot de la fin :
Si Dieu existe, qu’aimeriez-vous l’entendre vous dire lorsque vous vous présenterez à lui :
  • J’espère pour lui qu’il aura l’intelligence de laisser la porte fermée.
Merci à Fabien pour ses réponses à notre petit questionnaire “façon Proust… mais pas que…”, et surtout pour sa sublime photo 😀 …pas sûr que les lecteurs le reconnaissent 😉 !

Un salon du livre qui a du CŒUR !


LA LITTÉRATURE NE NOURRIT

PAS QUE L’ESPRIT !

 Je vous ai présenté, il y a quelques jours à peine, l’affiche du prochain salon du livre de l’occasion de Ouistreham dans le Calvados auquel je participerai et je tenais à partager avec vous toute l’importance de cet événement.

UNE SOLIDARITÉ LITTÉRAIRE

Des hommes, des femmes, des auteurs, des artistes, des bénévoles seront réunis pour la 5ème éditions de « Des mots plein la Grange » les 4 et 5 mars prochain dans un seul et unique but, tendre la main.

Plus qu’un salon du livre, une action solidaire pour venir en aide à ceux qui en ont le plus besoin.

Pour cette occasion je vous ai préparé une petite interview. C’est à Thérèse Le Jeune, bénévole au secours libre de Ouistreham, que j’ai demandé de nous présenter cet événement d’envergure et ses impacts sur l’action sociale.

Qu’est-ce que le Secours Libre ?

 

Le Secours Libre de Ouistreham est une association Loi 1901, reconnue d’intérêt général, créée en 1996 et se donnant pour objectif de venir en aide à des personnes rencontrant des difficultés financières et qui ne peuvent se nourrir correctement. En 2016, nous avons accompagné 466 personnes tout au long de l’année.

Nos recettes proviennent essentiellement de produits qui nous sont donnés (livres, meubles, vaisselle, vêtements, etc…) puis qui sont revendus à tout public, à des prix très attractifs.

L’argent récolté euro par euro nous permet de proposer dans notre épicerie sociale une centaine de produits alimentaires, d’hygiène et de toilette, afin de répondre au mieux aux besoins et attentes des personnes accueillies, dans un souci de respect de la personne et de sa dignité. Une modique participation financière est sollicitée afin d’éviter tout sentiment d’assistanat. D’autre part, les familles accueillies peuvent également bénéficier du vestiaire composé de vêtements en excellent état.

Votre rôle au sein de l’association ?

 

Je suis bénévole. Je viens tous les mercredis après-midis et tous les 1ers samedis de chaque mois pour vendre des livres, des objets anciens, des jouets, des bijoux fantaisie, des objets de puériculture. Je m’occupe aussi de trier et classer les livres qui nous sont donnés. Je participe aux deux braderies annuelles et aussi au Salon annuel du Livre d’occasion en mars à la Grange aux Dîmes.

Depuis quand le salon du livre d’occasion existe-t-il ?

Ce sera la 5ème édition des Mots plein la Grange les 4 et 5 mars prochain.

15 000 titres seront proposés à la vente à des prix très attractifs, des livres rares, anciens, ou toutes sortes de livres d’occasion en très bon état. Si les romans sont classés par ordre alphabétique d’auteur, les autres ouvrages sont répartis par thème : Biographies, Voyages, Beaux-Arts, Poésie, Théâtre, Pédagogie et livres de classe anciens, Sciences humaines, Policiers, Religion, Cuisine, Livres jeunesse, BD, etc …

Pourquoi cette année est-elle si importante pour l’association ?

 

Nous fêtons cette année les 20 ans du Secours Libre. Nous souhaitons nous faire davantage connaître. Nous avons invité de nombreux élus afin de les sensibiliser à notre action et, nous l’espérons, obtenir leur soutien, car malheureusement nous devons accueillir de plus en plus de personnes en détresse. Madame Ameline, députée du Calvados, a accepté d’être la marraine de notre manifestation et son Excellence, Laurent Stéfanini, ambassadeur de France auprès de l’UNESCO, a confirmé sa présence. C’est pour nous la reconnaissance de notre action.

Charlotte Noyelle, artiste de renom, a accepté d’animer cette manifestation. Depuis quelques années, elle a monté une Compagnie de théâtre de jeunes âgés de 6 à 16 ans, habitant Le Bény-Bocage et ses environs. Elle les initie au théâtre et à la poésie et ceci totalement gratuitement. Une vingtaine de ces jeunes participeront à l’animation de notre week-end à la Grange aux Dîmes sur le thème de la lecture et de la solidarité. Ils accueilleront nos visiteurs en leur distribuant des poèmes, ceux-ci renvoyant à de très belles photos de Charlotte Noyelle. Des vidéos seront également projetées dans une cabine aménagée à cet effet et un petit film sera tourné pendant le week-end. Cette artiste nous a semblé être le parfait symbole de « L’expression artistique au service de la solidarité ».

 

Pourquoi avoir invité des auteurs ?

 

Des Mots plein la Grange est avant tout un Salon du Livre donc, même si c’est une première pour nous, inviter des auteurs nous a semblé logique, le thème de notre Salon étant « Livre et Solidarité ». Là encore, la venue d’écrivains de renom qui viendront dédicacer leurs ouvrages est une caution morale et un encouragement à continuer notre combat et à mettre la culture à la portée de toutes les bourses.

Scholastique Mukasonga, Prix Renaudot avec son livre Notre Dame du Nil, Tita Reut, poètesse et grande spécialiste d’Arman, peintre et sculpteur, Isabelle Duquesnoy, grande spécialiste de Mozart et intéressée aussi par la franc-maçonnerie, seront présentes. Un jeune auteur, Fabien Saint Val, accueillera les passionnés du fantastique et présentera les deux premiers tomes de sa saga Faralonn. La romancière Psyché, quant à elle, proposera son dernier livre « monnaie courante » qui a obtenu le Prix du Conseil Départemental. Armelle Leroy et Laurent Chollet (L’Algérie de ma mémoire, Les Situationnistes) présenteront aussi leur émouvante collection Livre de ma jeunesse. Marie-Josèphe Bonnement, historienne et féministe, viendra enfin nous rejoindre.

Qui attendez-vous à cet événement ?

 

Nous espérons que le public viendra toujours plus nombreux acheter nos livres. Des Mots plein la Grange est devenu un Salon incontournable qui attire les passionnés de livres anciens (nombreux bouquinistes parisiens et collectionneurs de toute la France) mais aussi une foule de lecteurs attirés par nos prix attractifs (1€ les livres brochés et 0,5€ les poches). Nous avons vraiment besoin de leur venue pour financer notre Epicerie Sociale.

 

 Quel est votre souhait pour les années à venir pour l’évolution de l’association ?

 

J’aimerais dire que la population de Ouistreham n’ait plus besoin de nous ! Mais puisqu’il faut être réaliste, nous souhaiterions avoir des locaux plus vastes pour pouvoir mieux exposer nos livres et objets et aussi pour stocker plus de choses données car hélas nous devons parfois en refuser, faute d’espace suffisant.

Un petit mot pour conclure …

 

Venez nombreux ! Vous trouverez des pépites parmi nos livres, vous serez sous le charme de la troupe théâtrale junior, vous serez enthousiasmés par le talent de Charlotte Noyelle, vous pourrez partager un moment avec des écrivains connus, et vous repartirez heureux d’avoir contribué à une bonne action !


INTERVIEW !


Entrevu écrite avec un auteur

Aujourd’hui j’ai la chance de vous présenter un auteur dont j’ai eu une collaboration avec sa maison d’édition (H.Tag édition), un excellent auteur que je tiens à vous faire connaitre, Fabien Saint-Val. Donc voici les quelques questions que je lui ai posé

🙂

1-pourquoi écrivez-vous?

L’écriture est une addiction, un exutoire, un besoin indescriptible de partager ces aventures qui prennent vie dans mon esprit. Faire découvrir aux lecteurs la magie et la

beauté de ces mondes oubliés. Donner du rêve.

2-d’où vous est venu votre inspiration sur votre roman?

Il y a quinze ans, après un tremblement de terre alors qu’avec ma famille nous vivions en Californie. Rien de bien méchant mais suffisamment fort pour nous secouer et ouvrir en moi une brèche. L’idée de cette histoire a immédiatement envahi mon esprit après la dernière secousse.

3-votre « set up » pour écrire (ambiance, accessoire, lieux etc)?

C’est assez aléatoire, je peux tout aussi bien écrire avachi dans les marches d’un escalier au 17ème étage d’un building de Union-Square à San Francisco qu’à une terrasse de café. Une bibliothèque ou à l’ombre d’un arbre puis rester enfermé des jours entiers à mon bureau. Un crayon et du papier c’est tout ce dont j’ai besoin.

4-êtes vous plus crayons/papiers ou ordinateur?

Le papier et l’encre jusqu’à avoir des crampes dans les doigts. L’ordinateur reste malgré tout une corvée.

5-ce que vous aimeriez que les lecteurs sachent sur vous?

Que je les aimes et que sans eux je ne suis rien.

6- quel genre de roman lisez-vous?

Un peu tous les styles pourvu que je m’évade.

7-votre plus grand rêve?

Pouvoir écrire encore longtemps.

***

Pour en savoir davantage sur

Fabien Saint-Val,

vous n’avez qu’à entrer

dans son univers celui de Faralonn…

A BIENTÔT

Mademoiselle Post’it


Une belle critique de plus, Merci!


Faralonn tome 2

Une lecture en collaboration avec la maison d’édition H.Tag, une lecture passionnante et accrochante!!

Résumé

Depuis leur retour dans leur monde d’origine où règne la magie, la prophétie oblige Léa et Drarion à affronter des terrible dangers. Cette violence tant physique que psychologique ne facilitera pas leur mission. Aucune clémence dans cet univers où l’élite ne devra sa survie qu’à la force de l’amitié et de la solidarité. De retour dans ce monde qui la vu grandir, à la recherche d’un fragment du coeur d’Habask, Drarion se retrouvera face à un terrible choix. Poursuivra-t-il son destin prophétisé aux côtés de Léa et l’élite?

Auteur: Fabien Saint-Val
Année:2016
Édition: H.Tag édition
Nbs de page: 315p.
ISBN: 978-2-36851-111-4

Mon avis

Un 2e tome tout autant captivant!!

Dès les premières pages, l’auteur nous fait découvrir l’envers de la médaille, une vérité que nous n’aurions jamais douter. Plus les chapitres avancent et plus il y a de surprises! Une prophétie qui pèse lourd sur Drarion et Léa. Une grande bataille entre l’ombre et la lumière, avoir une deuxième chance n’est pas donné à tout le monde.
Comme dit au cours d’un passage: 《les liens du sang ne sont pas synonyme de famille, mais les liens du coeur, oui》, Ooh que je me suis senti interpellé!
Que dire des déusumbraé ces êtres ignobles sorti tout droit des ténèbres, ah si je pouvais leur mettre une raclée….
J’aime beaucoup le lien que l’auteur amène entre son roman fantastique et la réalité d’aujourd’hui! Et quel plaisir de retrouver le nom de mon coin de pays dans ce roman !! Pour moi la fin n’était qu’un début. Un roman qui se lit agréablement et qui nous fait voyager et vivre des émotions réelles.

Encore une fois merci à l’auteur de nous partager ses écrits et pour m’avoir envouté une fois de plus…

Maintenant il ne me reste qu’à attendre le tome 3!!

Mademoiselle Post’it


Bonne lecture Christophe


Lorsque mon éditeur rencontre Christophe Beaugrand.

Merci pour cette belle dédicace et bon voyage à Faralonn.

 


REPORTAGE VAR MATIN


img_20161217_0001-copie


Une autre belle critique, MERCI!


Faralonn

Auteur: Fabien Saint-Val

Année: 2016
Édition: H.Tag édition
Nombre page: 355

Farolonn saison 1
Origines

Résumé

Apprendre que l’on vient d’un autre monde n’est pas chose courante. Or, il suffira d’un violent tremblement de terre pour que la vie de Léa et Drarion s’effondre. Ce qu’ils avaient cru être leur quotidien n’était qu’en fait la face cachée d’une réalité que le temps avait effacé. Très vite ils seront rattrapés par les facultés qui sommeillaient depuis toujours en eux. Plus des enfants mais pas encore des adultes. Nos deux héros et leurs amisvont être confrontés au fil de leur aventures à de nombreux dangers sur une route semée d’embuches. Mais seront-ils capables d’assumer leurs destins prophétisés? De mémoire d’homme, dans tout les mondes. La magie a toujours existé.

Mon avis

Une lecture très intéressante!! Dès les premières lignes nous sommes emporté dans l’action. La terre tremble et semble en colère. Léa, maintenant seule fait la rencontre de Drarion et Satine, deux personne qui deviennent vite très important pour elle.

Elle fait la découverte d’un objet qui va transformé complètement leurs visions de ce qu’est leur vrai monde. Le bien ne vient jamais sans le mal, et le mal n’est jamais existant sans le bien. Faralonn est en danger et ce sont nos deux « ados » qui apprendront à manier leur Art afin de devenir les sauveurs de Faralonn et de tout ses habitants.

Léa nous laisse un sentiment d’une fille au grand coeur, à l’écoute, dévouée, elle se lie rapidement d’amitié avec tout les personnages, elle est un exemple, elle représente bien le grand rôle qui lui est prédestiné. Drarion, lui, semble plus rebelle, plus entêté, mais avec un coeur très sensible, le parfait exemple des ados d’aujourd’hui. J’en ai 3, je voyais très bien ma grande têtue, pleine de question, jamais contente mais hypersensible.

Les épreuves que doivent suivre tout les deux leur sont servi en accélérer car le temps leur est compté, une faille survient durant leur première mission, Drarion est enlevé, mais que lui arrivera t-il? ils n’ont pas une minute à perdre, il doivent le retrouver, car Faralonn a besoin d’eux.

Plusieurs émotions m’ont été livré, voir bombardé dans les 50 dernières pages environ, on a envie de prendre la place de Léa pour lui venir en aide, ouff! de l’action il y a dans cette histoire. Maintenant le tome 1 est terminé, le tome 2 me voici!!

Très bonne histoire fantastique, je la recommande à tout les amoureux d’action, de mystère, de magie et même d’amitié.

Mademoiselle Post’it


%d blogueurs aiment cette page :